paris-1836415_1920.jpg
DECO-5.png
france.png
PARIS
Juin - Août 2021
FRISE-PARIS.png
6.png

80 Blvd de Rochechouart, 75018 Paris

14 juin

19h 

Concert
LE TRIANON

"C’est à Paris, sur les camps de réfugiés, que je rencontre le Soudan. Sur le tournage de mon film « Paris Stalingrad », je me lie d’amitié avec Souleymane, rescapé du génocide au Darfour et poète. L’écriture poétique lui donne la force de rester en vie et de surmonter les violences subies tout au long de son périple.

A ses côtés, je m’initie à la musique et à la poésie soudanaises. Des premières manifestations en décembre 2018 jusqu’à la chute du dictateur Omar Al Bachir le 11 avril 2019, nous avons suivi à distance la montée en puissance du soulèvement populaire soudanais. Toute sa vie, Souleymane a rêvé de ce moment où la dictature s’effondre. Mais l’issue politique incertaine des événements, lui interdit de rentrer au pays ; « mais toi tu peux y aller ! » a-t-il fini par me dire.

Portée par son désir, j’ai fait le voyage jusqu’à Khartoum où j’ai pu filmer les douze derniers jours du sit-in démocratique qui s’est tenu devant le Ministère des Armées pour demander la passation du pouvoir aux civils. Le 3 juin 2019, la junte militaire attaque la cité révolutionnaire et met fin au sit-in dans un bain de sang. De retour à Paris, sous le choc, je réunis chez moi les amis soudanais en exil, avec parmi eux, les membres du groupe Yalla Sawa. Un boeuf musical s’improvise, Arthur H est présent, il se met au piano, Ghandi Adam à la flûte, Basil Kamal Bushra, Dissa Modser et Omar Shishani aux percussions, les voix de Nuri et Nabil s’élèvent, les répertoires et les langues s’entremêlent, Abel Nahmias propriétaire du Trianon est présent, l’idée d’une soirée en hommage aux révolutionnaires soudanais est née.  
 
Fidèle à nos précédentes collaborations, je propose à l’Institut du monde arabe, au collectif « Mixbros » et au Paris New York Heritage Festival de se joindre au projet. L’IMA a plusieurs fois rendu hommage aux poètes soudanais à la Nuit de la Poésie; depuis des années, les soirées « Mix Ta Race » conçues et organisées par Jérémie Fontaine réunissent sur scène des artistes venus du monde entier; enfin, le rappeur Raashan Ahmed, nouvellement ambassadeur du « Paris New York Heritage Festival » me présente son fondateur Benjamin Levy qui se reconnaît dans notre geste, faire vibrer Paris au rythme du Soudan. 

 

Le Soudan, pays à mi-chemin entre l’Afrique noire et le Moyen Orient, où l’on parle 117 langues et où se côtoient plus de 500 ethnies différentes, sort de 30 ans de dictature où l’arabe et l’islam ont été imposés à tous au mépris de la diversité de croyances, des rites et des langues.

C’est cette diversité que nous voulons célébrer le 14 juin au Trianon. Sur scène, des duos inédits se profilent : Rasha Sheikh El Din et Arthur H, Camélia Jordana et Bachar Mar-Khalifé, Awa Ly et Ghandi Adam… et bien d’autres surprises." 

Hind Meddeb 

MIX-TA-RACE-au-soudan-le-trianon-paris.j

Programmation
 

Arat Kilo 

Abd Al Malik 

Camélia Jordana 

Bachat Mar-Khalifé 

Awa Ly 

Chandi Adam 

Yalla Sawa 

Rasha Sheikh El-Din 

TIE

Lynn Adib 

Zeid Hamdan 

Emel 
 

DECO-4.png