paris-1836415_1920.jpg
FOND-PNYF-2021-3.png
DECO-2.png
DECO-5.png
ÉDITION
DIGITALE
7.png

Rencontre pro, musique, film, talk entre artistes
et professionnelles 

TERRE.png
6.png

27 mai

20h

Mix ta race  au Soudan :
Les 10 ans des révolutions Arabes

DECO-4.png


PRÉSENTATION DU TALK

Discussion autour de l’événement du 14 juin Mix Ta Race au Soudan en présence des organisateurs, programmateurs, et producteurs de l’événement. De la genèse du projet à la réalisation en temps de pandémie Covid 19. En présence de Jéremie Fontaine, aka jeremix (Mix ta Race), Hind Meddeb (réalisatrice), Dorothée Engel (programmatrice de l’Institut du Monde Arabe) et animé par Benjamin Levy (directeur du PNYH).

 

LES INTERVENANTS

Talk online tous les jeudis.png
France.png

Hind Meddeb | Paris) a grandi entre la France, le Maroc et la Tunisie, ses deux pays d’origine. De cette circulation entre les cultures et les langues, elle développe un regard singulier sur le monde. Dans ses films documentaires, elle observe toutes les formes de résistance à l’ordre établi en filmant du côté de ceux qui se révoltent.  Dans son approche du monde arabe et africain, elle cherche à défaire les préjugés qui obstruent l’imaginaire occidental. Entre 2011 et 2013, à l’heure du printemps arabe, elle réalise Tunisia Clash et Electro Chaabi deux longs métrages documentaires sur la création musicale comme acte révolutionnaire. Son dernier film, Paris Stalingrad reconstitue le parcours des réfugiés qui arrivent à Paris, réduits à survivre sur des campements de fortune (sélectionné à « Cinéma du Réel » et au Festival International de Toronto). Elle travaille actuellement sur l’écriture d’un nouveau film au Soudan, Nos voix, nos armes, portrait au long cours d’une jeunesse soudanaise déterminée à conquérir sa liberté.

Hind Meddeb.png
France.png

Dorothée Engel | (Paris)  Allemande, née à Beyrouth en 1960, Dorothée Engel est contrainte de quitter le Liban au début de la guerre civile en 1975. Elle s’installe ensuite en Syrie où elle termine sa scolarité dans un lycée français. Puis à Strasbourg, carrefour entre l’Allemagne et la France, elle étudie l’arabe, l’anthropologie et l’histoire du théâtre. Depuis 1985, elle participe à la programmation et à l’organisation d’événements culturels à l’Institut du monde arabe, et notamment aux Arabofolies, festival musical des arts et des idées.

Dorothée Engel.jpg
France.png

Benjamin Levy | (Paris)  Il débute sa carrière en 1997 en travaillant pour le Nice Jazz Festival. Puis pendant 5 ans pour le JVC Jazz Festival de Paris avec Loop production. Il sera également attaché de presse dans des radios spécialisées du label Columbia et travaille chez Sony Music. En 2000, il Crée le premier festival - hip-hop électronique de Paris, L’Assymetric Contest, sur les quaies de Paris. Il intègre ensuite pendant 6 ans, une agence et travaille entre autres avec James Brown, Kool and the Gang, Earth Wind and Fire , George Clinton et Touré Kunda ou encore Magma, Roy Ayers , Fred Wesley , Lonnie Liston Smith . En 2006 il crée et produits les Groove and Funky Nights, séries de concerts regroupant certains des légendes de la soul comme Isaac Hayes, Georges Clinton, Gwen McCrea, Roy Ayers. Devenu spécialiste des musiques afro-américaines il crée l’agence de booking et de production BL Music. L'agence produit des tournées d'artistes français et internationaux en France et dans le Monde. Il produit aussi le festival Paris New York Heritage Festival sur 3 continents, et 6 pays. Le leitmotiv de Benjamin est de chercher les artistes qui ont marqués l'histoire de la musique Afro Américaine et les remettre au gout du jours. Nous accompagnons aussi de nouveaux artistes qui se revendique de cet heritage.

Benjamin-Levy.jpg
France.png

Jérémie Fontaine, aka Jeremix | (Paris) Réalisateur, producteur et organisateur des évènements Mix ta Race. Pied-de-nez humoristique aux identitaires de tous bords, l'expression Mix ta Race s'incarne en musique et en live pour illustrer une nouvelle vision de la fraternité qui soit à la fois populaire et engagée. Les évènements Mix ta Race sont des créations réunissant des artistes d'horizons et d'univers différents autour de thèmes, de personnalités ou de destinations (la révolution tunisienne, la commémoration de l'abolition de l'esclavage, Gaël Faye et les Femmes sauvages, la Francosphère, le Soudan et les 10 ans des révolutions arabes...). Ces créations sont souvent liées à l'actualité et permettent aux artistes de se rencontrer spontanément, de collaborer et de partager une même scène lors d'un concert unique (une quinzaine d'éditions depuis 2012). #onestensemble #mixology

Jérémie Fontaine.jpg

Replay

 
6.png

3 juin

20h

Appropriation culturelle
Human(u)nity #2

PRÉSENTATION DU TALK

Quelle est la position des programmateurs,  journalistes, producteurs, qui travaillent avec toutes les cultures face à l’appropriation culturelle : est-elle un danger ? un richesse ? Une discussion transversale avec 4 femmes majeures dans l’industrie mondiale des musiques mixées. Un échange entre 3 figures majeures de 3 continents  : Afrique, Europe, Amérique du Nord. Human(u)nity ? En présence de Nicky B (Afrique du sud, journaliste historique de KayaFm) , Erika Elliot et Paula Abreu (partenaires du PNYH New York) , Rainbow Robert (partenaire du PNYH Vancouver) 



LES INTERVENANTS

Talk online tous les jeudis.png

Nicky B | (Johannesbourgest co-directrice  du festival PNYH Johannesbourg. Spécialiste de la musique, activiste culturelle, éducatrice, elle est une DJ et spécialiste de la musique très respectée et expérimentée. Elle est également productrice, compilatrice, écrivaine, éducatrice et depuis 23 ans, elle est la productrice et présentatrice de « The World Show» sur la station de radio KayaFM 95.9 basée à Johannesburg depuis 1997. En tant que DJ, elle est très populaire et très demandée en Afrique du Sud.

Afrique du Sud.png
NIcky B.png
USA.png

Erika Elliott | (New-York) Actuellement directrice artistique du festival Summerstage de la Fondation City Parks ayant lieu dans plusieurs parcs de New York pendant 3mois. Depuis plus de 30 ans elle est l’une des plus anciennes directrice artistique. Au cours des 25 dernières années, elle a occupé divers rôles, elle est aujourd’hui directrice de l’ensemble des directrices artistiques du festival. C’est l’une des femmes les plus respectés de la programmation.

Erika Elliot .png
USA.png

Paula Abreu | (New-York) Directrice associée de la programmation de SummerStage, elle a passé plus d’une décennie à programmer des spectacles et des festivals, diversifiant ses projets avec un large éventail d’événements internationaux avant-gardistes. Chez SummerStage, elle est responsable de la programmation des programmes musicaux axés sur les performances mondiales et de jazz, y compris des projets mémorables tels que la première programmation entièrement capverdienne au festival, avec l'orchestre Cesária Évora, Mayra Andrade et Dino D'Santiago, la légendaire chanteuse brésilienne Elza Soares aux États-Unis. Avant SummerStage, Paula a travaillé à la Red Hot Organization et au Lincoln Center, et a souhaité poursuivre une carrière dans les arts après avoir travaillé sur un projet d'entreprise pendant six mois en Angola. Elle est titulaire d’une maîtrise en administration des arts du spectacle de NYU. De Rio de Janeiro, Abreu a élu domicile à New York depuis 2010.

1517892200332.jpg

Rainbow Robert |(Vancouver) Responsable de la programmation artistique au festival international de Jazz de Vancouver et directrice artistique du JFC (« Jazz Festival Canada »), réseau national des festivals de Jazz Canadien. Après avoir fait son apprentissage chez Pickering pendant la majeure partie de sa vie d’adulte, suivie d’un an à la tête du Guelph Jazz Festival.

Canada.png
Rainbow Robert.png
France.png

Benjamin Levy | (Paris) Il débute sa carrière en 1997 en travaillant pour le Nice Jazz Festival. Puis pendant 5 ans pour le JVC Jazz Festival de Paris avec Loop production. Il sera également attaché de presse dans des radios spécialisées du label Columbia et travaille chez Sony Music. En 2000, il Crée le premier festival - hip-hop électronique de Paris, L’Assymetric Contest, sur les quaies de Paris. Il intègre ensuite pendant 6 ans, une agence et travaille entre autres avec James Brown, Kool and the Gang, Earth Wind and Fire , George Clinton et Touré Kunda ou encore Magma, Roy Ayers , Fred Wesley , Lonnie Liston Smith . En 2006 il crée et produits les Groove and Funky Nights, séries de concerts regroupant certains des légendes de la soul comme Isaac Hayes, Georges Clinton, Gwen McCrea, Roy Ayers. Devenu spécialiste des musiques afro-américaines il crée l’agence de booking et de production BL Music. L'agence produit des tournées d'artistes français et internationaux en France et dans le Monde. Il produit aussi le festival Paris New York Heritage Festival sur 3 continents, et 6 pays. Le leitmotiv de Benjamin est de chercher les artistes qui ont marqués l'histoire de la musique Afro Américaine et les remettre au gout du jours. Nous accompagnons aussi de nouveaux artistes qui se revendique de cet heritage.

Benjamin-Levy.jpg

Bande Annonce

Replay

 
6.png

6 mai

20h

Rencontre musicale entre Samian x La Chica

En collaboration avec le Centre Culturel Canadien. Une rencontre inédite entre le slameur autochtone Samian et la chanteuse franco-vénézuélienne La Chica, animée par Louis-Philippe Labrèche, rédacteur chef de Le Canal auditif.

5 edition-35.png
venezuela.png

La Chica | de son vrai nom Sophie Fustec, est une chanteuse franco-vénézuélienne  qui a grandi entre le quartier de Belleville à Paris et l’Amérique Latine. Elle mêle, à travers sa musique colorée et rythmée, ces deux ascendants. Ses morceaux, qui se veulent urbains, pluriculturels et contemporains. Elle les écrit et les chante en espagnol. La Chica cite, en tant qu'influences et inspirations, Nina Simone, The Beatles, Radiohead, M.I.A., Danger Doom, Debussy... Ses chansons sont marquées par une dimension spirituelle et ses visuels emprunts d'éléments surréalistes et psychédéliques. Ses instruments de prédilection sont le piano et les claviers.

l’événement rencontre musicale 6 mai la

Samian | de son vrai nom Samuel Tremblay, né à Amos, au Québec est un rappeur canadien de la Première Nation Abitibiwinni. Il rappe à la fois en français et en algonquin. C'est au Québec qu'il commence sa carrière, puis son succès l'amène à offrir des prestations dans de nombreuses villes canadiennes, d'un océan à l'autre. Il se fait aussi connaître sur la scène internationale ce qui lui permet entre autres de se produire en Europe, en France, en Espagne et en Finlande, mais aussi sur le continent asiatique, en Chine.

Canada.png
l’événement rencontre musicale 6 mai Sam
6.png

25 mai

20h

Documentaire Innu Nikamu 

Centre Culturel Canadien.png

Projection du documentaire Innu Nakamu en ligne

Documentaire.png
Affiche documentaire Innu Nikamu.jpg
 
 
6.png

26 mai

20h

Rencontre musicale entre Shauit et Wachmn’hit

La description de l’événement | Quand on pense culture Innue ou culture marocaine on ne pense pas forcément Reggae. Shauit et Wachmn’hit se sont rencontrés sur ce terrain artistique sans savoir qu’ils avaient beaucoup plus en commun. Échanger, apprendre à se connaître et créer ensemble une musique qui fait voyager autant dans la riche culture autochtone innue du Québec que dans le vaste univers marocain est devenue une évidence pour ces artistes.

5 edition-35.png

Shauit  | Originaire de Maliotenam dans le Nord-Est du Québec, l’auteur-compositeur-interprète Shauit chante en innu, sa langue autochtone et en français. Il a débuté au festival Innu Nikamu à l’âge de 21 ans et il ne cesse de partager la langue de ses ancêtres à travers le monde. Fusionnant la musique traditionnelle innue avec le folk et le reggae, il démontre particulièrement bien la capacité des Innus de s’approprier de nouveaux styles musicaux en y faisant résonner leur langue de façon surprenante dans des chansons honnêtes, engagées, remplies d’émotions et d’expériences personnelles.

Canada.png
Shauit.jpg
Maroc.jpg

Wachmn’hit  | Groupe de reggae marocain composé de 7 musiciens allant de l’influence de leurs idoles, les Wailers, à celle, plus proche, des Gnawas. Le groupe veille à développer une nouvelle composante du patrimoine musical marocain, tout en cultivant leur engagement au niveau des paroles qui s’adressent directement aux Marocains et au partage de cette culture au reste du monde.

Wachmn’hit.png
 
6.png

9 juin
21h

Rencontre musicale entre Iskwē et Vikken

Centre Culturel Canadien.png

La description de l’événement | Rencontre musicale inédite entre deux artistes aux univers brillants et engagé Iskwē et Vikken pour le mois des Fiertés.

5 edition-35.png

Iskwē | Artiste manitobaine, bispirituelle autochtone urbaine de la Red River Valley, berceau de la nation métisse.

2.png

Vikken | Artiste transdisciplinaire de la scène électro qui crée en 2019 son premier projet solo éponyme. Entre ambiant-pop et électro, Vikken aborde les thèmes de l’identité, du questionnement des normes, sous une forme peu empruntée.

1.png
 
6.png

14 au 18 juin

B to B Session en partenariat avec le Global Toronto

Une délégation d’Afrique du sud de France des États-Unis, sera invité sur le stand de PNYH pendant le global festival pour des rdv pro en B to B

global-toronto.jpg